Le Blog / Actualités

WhatsApp : vous aurez 7 minutes pour effacer un message envoyé par erreur

L’application de messagerie instantanée va profiter d'une mise à jour qui permettra de supprimer un message envoyé  par erreur à la mauvaise personne ou au mauvais groupe de discussion. Respirez, vous êtes sauvé.

Un message parti trop vite, incomplet, à la mauvaise personne, au mauvais groupe de discussion ou pire avec des mots suggérés par les assistants des smartphones qui sont parfois cocasses… voilà une situation vécue de tous. Mais bonne nouvelle pour le milliard d’utilisateurs de WhatsApp, l’application de messagerie instantanée (rachetée par Facebook en 2014 pour 19 milliards de dollars) offrira (très?) prochainement la possibilité de supprimer un message envoyé par erreur.

7 minutes pour, peut-être, éviter le pire 

Vous vous dites peut-être que l’icône de suppression d’un message est présente depuis longtemps dans l’application. Sauf que cette fonction ne supprimait le message que sur le compte de la personne qui l’avait envoyé. L’interlocuteur ou les autres membres d’un groupe de discussion pouvaient toujours le voir. Grâce à cette mise à jour, qui serait en cours de déploiement (et que nous n’avons pas encore reçue sur nos smartphones), il est désormais possible de le supprimer et le rendre inaccessible à tous. Evidemment, ceux qui le liront rapidement pourront voir ce qui a initialement été écrit, mais les autres n’en sauront rien. Une fois effacé, il ne restera plus qu’une notification indiquant qu'un message a été supprimé.

Il existe toutefois deux conditions dans l’utilisation de cette fonction. La première est la plus importante. Il n’est possible de supprimer un message que dans les 7 minutes après l'envoi. Au-delà, pas de solution, il faudra assumer.

La seconde, moins contraignante selon nous, il faut que tous vos interlocuteurs disposent de la dernière version de WhatsApp. Sauf en raison d’une incompatibilité avec un smartphone, on ne voit pas pourquoi un utilisateur ne ferait pas la mise à jour de l’application. A quand la même chose dans Facebook Messenger ?

Source : TechCrunch